Retour aux articles

Vis ma vie de Manager … Avec Caroline Boulard, Directrice commerciale adjointe chez Maison Options

14 novembre 2022

Vis ma vie de Manager…

Avec Caroline Boulard, Directrice commerciale adjointe pour Maison Options.

Caroline Boulard

 

Diplômée de l’ISCOM en Vente et stratégie commerciale, Caroline Boulard est directrice commerciale adjointe chez Maison Options. Spécialiste de l’événementiel, elle contribue au développement de Maison Options et encadre une équipe de treize de collaborateurs. Elle témoigne aujourd’hui de sa vie de manager !

Un manager, c’est quoi ?

Un manager est une personne qui met en place les justes choses et déploie toute l’énergie pour que cela fonctionne. Il donne une recette, réunit les ingrédients et les assemblent pour faire appliquer le cap défini par l’entreprise, le traduire dans le bon langage pour que les équipes le comprennent, l’intègrent, se l’approprient et puissent fonctionner ensemble. Le manager fait en sorte que les individualités aillent bien pour que le collectif avance. Il est un opérateur de conjugaison, sûrement pas d’opposition. 

Les 3 qualités indispensables du manager ?

L’écoute m’apparaît comme une base essentielle. Une écoute qui permette de reformuler les choses clairement pour qu’elles soient intelligibles de tous. La capacité à comprendre et faire comprendre me semble être une qualité déterminante. Enfin, il faut avoir le sens du rythme. Le manager imprime le rythme, il l’entretient sur la durée, malgré les grains de sable qui ne manqueront pas de se glisser dans les rouages !

Votre plus grand défi de manager ?

Tenir le cap, sans aucun doute ! Le manager incarne le sens que veut donner la direction générale à l’entreprise. En ce sens, il est un peu comme la tranche de jambon dans un sandwich. Or, il y a deux façons de vivre cette position. Soit en se sentant pressurisé par le pain, soit en se sentant entre deux coussins. Être placé entre les dirigeants/fondateurs d’une part et les équipes d’autre part est finalement plutôt confortable. 

People, Project, Planet : vous en êtes où ?

Impossible à mon sens d’opposer ces trois piliers essentiels, mais j’admets bien volontiers être plus à l’aise avec l’axe People. Ce sont les People qui me motivent au quotidien. Mais je pense que le Project est également déterminant. Derrière le Project, il y a la méthode bien sûr, mais il y a aussi le sens que l’on donne à l’action. Le Project anime les People, l’un ne va pas sans l’autre. En ce qui concerne l’axe Planet, c’est évidemment un socle, une évidence quasi-naturelle dans notre mindset.

La place de la formation dans votre stratégie de manager ?

Ne pas former ses équipes, c’est laisser faner une fleur. La formation nourrit, elle enrichit, elle permet de prendre de la hauteur. Je pense que l’acculturation des équipes comme des managers, et la montée permanente en compétences constituent des enjeux majeurs. Sur ce plan, nous avons encore des progrès à réaliser. Notre prise de conscience est réelle et nous savons que nous devons nous améliorer car aucune formation n’a été mise en place depuis le début de l’ère post-covid. La formation est l’un de nos chantiers prioritaires à engager. 

Ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Gagner ! Gagner la confiance des collaborateurs, qu’eux-mêmes gagnent en confiance et en estime d’eux-mêmes, les aider à grandir et à évoluer pour faire grandir l’entreprise. C’est un jeu. Un jeu sérieux mais cela reste un jeu !

Votre meilleur souvenir de manager ?

Il y en aurait tant ! Je n’ai pas de souvenir précis mais plutôt une sensation plus diffuse. Cette satisfaction d’aider les collaborateurs à sortir de leurs croyances limitantes par rapport à leur propre potentiel m’est particulièrement précieuse. Le temps, la patience, l’accompagnement du manager permettent souvent de révéler au collaborateur lui-même toutes les forces qu’il a en lui. A chaque fois que ce phénomène se manifeste, c’est un plaisir indescriptible car amener un collaborateur à se découvrir sous un autre jour, m’amène moi-même à me redécouvrir. Toute la beauté est dans la réciprocité !

Et si c’était à refaire ?

Rien du tout ! On ne peut rien refaire. Mieux vaut célébrer ses échecs comme une occasion de grandir et d’évoluer. Je préfère regarder l’avenir que rester bloqué sur le passé. Chaque erreur permet d’aborder l’avenir différemment, souvent sous un meilleur angle, alors vivent les erreurs ! En revanche, sur un plan plus personnel, je crois que j’essaierais de me faire davantage confiance et d’affirmer mes convictions. 

 

À propos de Maison Options

Spécialisée dans la location de matériel pour les réceptions, la mise en scène des arts de la table et de la décoration, la Maison Options est un acteur incontournable de l’événementiel. Avec 15 implantations en France et 8 en Europe, l’entreprise organise près de 300 réceptions par jour en moyenne en Europe. 

⚡ Votre navigateur est obslète ! ⚡

Mettez-le à jour pour voir ce site correctement.

Mettre à jour